Je veille, tu veilles, il (elle) veille... de la veille documentaire à la veillée de contes ...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, février 10 2021

CAFE PHILO - Le sauvage, bon ou mauvais ? - Gruissan - 29 janvier 2021

Le sauvage, bon ou mauvais ?

032_cafe.gif En ce moment on entend souvent parler d'"ensauvagement" lors d'épisodes de violence urbaine. Ce terme qualifie la violence qui explose, brutale, sauvage, contraire au mode de vie dans une société "civilisée" où on devrait mettre en mots les désaccords et les injustices pour mieux les résoudre. Cette force brute est sauvage car indomptée, non disciplinée. Elle peut jaillir d'une manière intempestive, impulsive : elle déborde alors l'homme éduqué, dit "civilisé" car apte à vivre dans notre société. Cette violence n'est pas acceptée, pas comprise quand elle contrarie (contredit ?) le mode de vie accepté (acceptable ?) en société.

Mais peut-être gardons nous tous une part de sauvage cachée en nous ? Tigre-cage-sauvage dompteEn effet, combien d'actes de sauvagerie ont-ils été perpétrés au nom de la civilisation ? (guerre de religions, génocides, conflit armés pour un territoire ou des idées).

Cette sauvagerie est alors le côté négatif de cette force brute, sauvage mais vitale qui dort en nous.

Le terme "sauvage" est-il forcément synonyme de violence ? NON ! il n'a pas toujours eu la même signification au cours des siècles ... Le "bon sauvage" a été un modèle de réflexion pour les philosophes et peut l'être actuellement pour nos sociétés qui se créent un mode de vie superficiel loin de la nature.

Le sauvage a donc aussi un bon côté ...

Dans cet article vous découvrirez :

  • un résumé de la présentation de Suzanne
  • deux contes philosophiques issus de deux cultures différentes :
    Les troglodytes (d'après Les lettres persanes de Montesquieu écrit en 1721)
    Le chat du temple (conte zen du Japon)
  • un aperçu de nos échanges sans aucune violence verbale
  • quelques pistes pour approfondir la réflexion.



Lire la suite...

samedi, avril 18 2020

L ... comme LIT - Le lit à trois pieds

Lit-princesse=courtisane-Edouard Lieve-1875-https://www.flickr.com/photos/mamzellelulu/245266152Le lit était le thème de discussion du Café-Philo / Pop-Philosophie du 13 mars 2020 ... juste avant le confinement débuté le 16 mars et pendant lequel nous pouvons apprécier tout à loisir notre lit douillet, fait ou défait, où dormir, rêver, se prélasser, lire et même écrire ...

En introduction j'ai présenté un conte de Henri Pourrat : Le lit à trois pieds. C'est un conte merveilleux et facétieux car Henri Pourrat aimait brosser des personnages au caractère bien marqué tels qu'il pouvait en croiser lors de ses collectes de récits et contes de nos campagnes.

J'en ai tiré une adaptation personnelle en y insérant mon arrière-grand-père qui savait travailler le bois. Il avait fait l'armoire et le lit de son mariage, puis un berceau à bascule pour bercer le premier-né, puis un lit d'enfant et des lits à rouleaux ou lits-bateaux ainsi que le voulait la mode de l'époque.

Lire la suite...

samedi, mars 28 2020

Face à la mort - L'acceptation - Trois contes !

Mains-accepter-homme-mortACCEPTER la MORT permet de retrouver un peu de sérénité.
Certains se préparent à leur mort en rédigeant leurs dernières volontés bien avant d'être en fin de vie. C'est une manière d'organiser les choses pour eux-mêmes et la famille. Poser ses volontés, ses décisions sur papier donne l'illusion d'avoir encore quelque pouvoir face à la mort.
D'autres, plus fatalistes, se disent que la mort viendra lorsque leur heure sonnera ... Il est heureux que nous ne connaissions pas cette heure : ainsi nous pouvons vivre chaque jour sans penser à la mort, et mieux encore, vivre plus intensément chaque jour comme s'il était le dernier.

Petit rappel des étapes qui permettent d'accepter la mort pour ce qu'elle est :

  1. Le déni
  2. La peur
  3. Le refus
  4. La négociation
  5. La douleur, la tristesse, le désespoir
  6. L'acceptation : fin de la lutte et retour à la sérénité.
  7. La paix intérieure.


Trois contes :
Petis contes de sagesse mais non dépourvus d'humour, sur le grand âge et la mort.

  • La mort d'Abraham, Jean-Claude Carrière, Le cercle des menteurs I, Chapitre 6 : La mort est notre dernier personnage.
  • La vieille, Louis Hémon (1880-1913), France, La vieille, in La Belle que voilà.
  • Le mât oublié Jean-Claude Carrière, Le cercle des menteurs I, Chapitre 6 : La mort est notre dernier personnage. Ce conte évoque l'imprévisible qui semble répondre au destin ; le destin peut avoir deux facettes comme si on jouait à pile ou face : C'était son heure / Ce n'était pas son heure. Cette pensée aide à se résigner, puis à accepter.

Lire la suite...

vendredi, mars 20 2020

Face à la mort - La douleur, tristesse & désespoir - Un mythe et trois contes !

LA DOULEUR, Douleur-tristesse-amour et douleur-Munchla tristesse, le désespoir : on s'aperçoit qu'on ne peut pas éviter la mort, simplement essayer de la repousser (prières, soins médicaux) mais elle reste inéluctable.

Amour et Douleur
Tableau de Munch

Le désespoir nous met face à la mort.

Après avoir espérer arracher l'être aimé à la mort comme dans le récit d'Orphée, en faisant tout pour le soigner et l'empêcher de mourir, il nous faut choisir ce que nous serons, quelle attitude nous adopterons (ce sont peut-être des étapes successives) :

  1. sombrer dans la vague de la tristesse et faire le vide autour de soi : seul le passé existe, l'avenir se construit sans nous. Cette attitude nous affaiblit et pourrait nous inciter à renoncer à vivre en souhaitant rejoindre celui que la mort nous a pris. Certains désespérés souhaitent quitter ce monde pour échapper aux difficultés de la vie car la mort est pensée à ce moment-là comme une délivrance de la douleur physique ou morale.
  2. choisir la colère pour ne pas (trop) souffrir car la mort paraît le plus souvent injuste. Mais cela nous conduirait à nous épuiser et à nous rendre sourds et aveugles aux petits plaisirs de la vie qui restent là, malgré tout.
  3. rester attentif aux petits signes que la vie nous fait : la beauté de la nature, le chant d'un oiseau, le réconfort d'une main chaleureuse, l'écoute d'un ami sincère, l'amour de nos proches ; nous pourrons ainsi renouer des fils nouveaux avec le monde des vivants.


Petit rappel des étapes qui permettent d'accepter la mort pour ce qu'elle est :

  1. Le déni
  2. La peur
  3. Le refus
  4. La négociation
  5. La douleur, la tristesse, le désespoir
  6. L'acceptation
  7. La paix intérieure.


Mythe :

  • Orphée et Eurydice, mythologie grecque


Trois contes :

  • Jour de douleur, Jean-Claude Carrière, in Le cercle des menteurs I. Chapitre 6 : La mort est notre dernier personnage, Plon, 1998, conte perse.
  • La mère, le fils, Henri Gougaud, in Le livre des chemins, Albin Michel, 2009.
  • Le songe vrai Henri Gougaud, in Le livre des chemins, Albin Michel, 2009.


Lire la suite...

lundi, mars 16 2020

Face à la mort - Négocier ? - Cinq contes !

MORT-dialogue-negocier-wikipedia
NEGOCIER : certains prient ; d'autres font des promesses pour éloigner la mort.

Peut-on négocier avec la mort ? Notre volonté peut s'opposer à elle, mais peut-on changer le cours des choses, son arrivée ?

Nul ne peut s'arranger avec la mort,
mais chacun de nous trouve une issue pour s'arranger avec les morts.
Jean-Bertrand Pontalis, Traversée des ombres.

Petit rappel des étapes qui permettent d'accepter la mort pour ce qu'elle est :

  1. Le déni
  2. La peur
  3. Le refus
  4. La négociation
  5. La douleur, la tristesse, le désespoir
  6. L'acceptation
  7. La paix intérieure.


Cinq contes :

  • La mort marraine, conte allemand, Frères Grimm
  • Le poirier de Misère, conte belge, Charles Deulin (1827-1877), in Gambrinus et autres contes
  • Jack de Lemmerick, conte irlandais
  • Le tonnelier et la mort, conte lorrain
  • La Mort, le Diable et la Malchance, conte africain, Manfeï Obin, Les plus beaux contes de conteurs, Syros jeunesse, 1999, 2007


Un Album :

  • Jack et la mort, Tim Bowley, illustration de Natalie Pudalov, OQO éditions, 2013, 32 pages, Album jeunesse

Lire la suite...

dimanche, mars 8 2020

Face à la mort - Le refus - Deux contes !

MORT-Deces refuse

LE REFUS :
La mort d'un proche provoque, par sa douleur, une grande colère.
Cette mort peut être ressentie comme une injustice. Elle est inacceptable ... jusqu'à ce qu'on ait pu faire son deuil.

La mort, c'est comme une chose impossible... (Rita Mitsouko, Marcia Baïla)

Petit rappel des étapes qui permettent d'accepter la mort pour ce qu'elle est :

  1. Le déni
  2. La peur
  3. Le refus
  4. La négociation
  5. La douleur, la tristesse, le désespoir
  6. L'acceptation
  7. La paix intérieure.


Deux contes :

  • La chute, conte humoristique, Jean-Jacques Fdida, Contes des sages juifs, chrétiens et musulmans, Seuil, 2006
  • Le maître du jardin, conte d'Arménie, Henri Gougaud, "L’arbre d’amour et de sagesse", Seuil, 1997

Lire la suite...

vendredi, février 28 2020

Face à la Mort - La peur - Deux contes !

Le Cri-Edvard Munch-1893LA PEUR : une des réactions les plus courantes qu'ont les humains face à la mort.

Avec "l'âge de raison", vers sept ans, vient la crainte que tout s'arrête, la peur d'être définitivement séparé de ceux qu'on aime, et en conséquence, la peur du noir, la crainte de s'endormir seul sans lumière : est-ce que le jour reviendra ? Si je m'endors suis-je sûr de me réveiller ?

Bien des adultes ont peur de mourrir et préfèrent ne même pas y penser, car cela les terrifie. Nous nous sentons tellement impuissants face à la mort que cela en est terrifiant.

Petit rappel des étapes qui permettent d'accepter la mort pour ce qu'elle est :

  1. Le déni
  2. La peur
  3. Le refus
  4. La négociation
  5. La douleur, la tristesse, le désespoir
  6. L'acceptation nous permet de retrouver un peu de sérénité.
  7. La paix intérieure permet une plus grande ouverture d'esprit : prendre et comprendre la vie et la mort avec philosophie et/ou s'ouvrir à plus de spiritualité .


Trois contes :

  • La peste, Marie Faucher: Contes des sages qui guérissent, Editions du Seuil, 2007.
  • Ce soir à Samarkand, Farid ud-Dîn Attar, poète et mystique soufi de la Perse, repris par Jean-Claude Carrière, Le cercle des menteurs I, Plon, 1998

Lire la suite...

Face à la mort - Le déni - Deux contes !

LE DENI, lorsqu'on ne peut pas faire face ... 3 singes

Les enfants, jusqu'à six ans environ, n'ont pas la notion de mort.
Certains adultes mettent leur espoir dans la science pour leur éviter une mort définitive (cryogénisation ...).
Les religions en Europe nous ont enseigné qu'il existe une vie après la mort, un paradis pour les justes mais aussi un enfer pour châtier les plus mauvais. C'est une manière de nous aider à accepter et affronter la mort pour qui a su faire de Dieu un ami.

Petit rappel des étapes qui permettent d'accepter la mort pour ce qu'elle est :

  1. Le déni
  2. La peur
  3. Le refus
  4. La négociation
  5. La douleur, la tristesse, le désespoir
  6. L'acceptation nous permet de retrouver un peu de sérénité.
  7. L'apaisement permet une plus grande ouverture d'esprit : prendre et comprendre la vie et la mort avec philosophie et/ou s'ouvrir à plus de spiritualité .


Deux contes :

  • Les avertissements, Jean-Claude Carrière, Le cercle des menteurs I, Plon, 1998, conte chinois
  • Le pays où la mort ne peut entrer, Bruno de la Salle, Le conteur amoureux, Casterman, 1995

Lire la suite...

mardi, février 25 2020

CAFE PHILO - Face à la mort - Gruissan - 21 février 2020

032_cafe.gifQuelle sera ou pourrait être notre attitude face à la mort ?
Squellette_danse_http://animestoi.servhome.org/spip.php?article58 Attendons ce face à face pour le savoir ... Mais nous ne sommes pas pressés ...

Lors de ce débat nous avons abordé successivement :

  • Le point de vue des philosophes
  • Le vécu ou le ressenti de "monsieur ou madame tout-le-monde"
  • Les contes qui nous permettent de prendre de la distance et de voir aussi cette confrontation sous un jour différent

Lire la suite...

lundi, mars 12 2018

L... comme Loup (3) - Loup idiot

Loup_Fremlin_http://www.flickr.com/photos/fremlin/2384478345/sizes/m/in/photostream/
Le loup est réputé pour sa férocité et son appétit. Mais les contes nous le présentent aussi comme un gros lourdaud qui ne suit qu'une idée à la fois et se fait avoir par plus malin que lui. C'est assez rassurant ...


Lire la suite...

samedi, mars 10 2018

L... comme Loup (2) - Loup sanguinaire, dévorant mais perdant

LOUP_Canis_lupus_laying_Gary Kramer-Wikimedia CommonsLe loup a la réputation d'être un animal féroce, sans pitié et grand amateur de chair fraîche.

C'est un peu - beaucoup - noircir le tableau car en fait le loup dans son environnement naturel chasse pour se nourrir et n'attaque pas l'homme, à moins d'être acculé ou défendre ses petits. N'oublions pas que le loup est à l'origine de toutes les races de chiens domestiques, mais il reste un animal sauvage et libre, fier et courageux.

(Canis lupus laying, Photo de Gary Kramer, Wikimedia Commons)

Dans bien des contes le loup est complètement abusé, trompé. Le loup redouté peut être dompté, mis hors d'état de nuire, tué ! Pas si malin que ça en fin de compte ... ou en fin de conte ...

Loup féroce et sanguinaire :

  • Le loup affamé, sans pitié, est de mauvaise foi


mais perdant ...

  • Le loup dévorant peut être perdant : il est tué en représailles
  • Le loup rencontre plus rusé que lui
  • Le loup démasqué suscite la cohésion du groupe : on fait face par solidarité
  • La proie lui échappe


Les contes cités sous ce thème sont résumés mais vous pourrez découvrir dans cet article deux contes dans leur intégralité :

  • Pour se mettre en appétit un conte très drôle : Faim de loup
  • En fin d'article un autre conte : Le loup et le violoneux d'après une version du Jura. Le loup suit l'homme par gourmandise et découvre la musique ... Il semble l'apprécier (à moins que cela ne le déconcerte ou ne l'effraie ...) et laisse le musicien rentrer chez lui, sain et sauf !


Lire la suite...

mardi, février 20 2018

L... comme Loup (1) - Le loup dans les contes

Le_lou_et_l agneau_http://environnement.ecole.free.fr/Le%20loup%20et%20l%27agneau.htm Dans les contes, le loup est présenté sous diverses facettes, plus pour illustrer un propos que pour expliquer son mode de vie.

Le loup peut être féroce comme réduit à l'impuissance, fourbe ou idiot ! Sa faim est dévorante, c'est un prédateur, mais la louve peut se montrer protectrice ... Le loup est une figure centrale dans les contes d'avertissement, mais il peut être vaincu. Autant de contes, autant de sources de réflexions pour affûter notre esprit, car dans la vie rien n'est tout blanc, rien n'est tout noir ...

Dans la vie rien n'est vraiment noir ou blanc ... souvent gris, comme le loup.
Voici dans cet article quelques contes pour aller du Loup Noir au Loup Blanc en passant par toutes les nuances du gris (50 et +). Ce sont autant de pistes mais la liste n'est pas exhaustive.

Loup féroce et sanguinaire :

  • Le loup affamé, sans pitié, et de mauvaise foi
  • Le loup démasqué suscite la cohésion du groupe : on fait face par solidarité
  • Le loup dévorant peut être perdant : il est tué en représailles

Loup idiot :

  • Le loup rentre bredouille de la chasse : la proie lui échappe
  • Le loup est fort mais idiot

Le loup, un personnage de légende

  • Élément fondateur dans la mythologie
  • Instrument d'une justice implacable
  • Symbole de liberté :
  • Le loup est un coupable tout désigné


Quelle réputation ! Tout cela fait du loup un coupable tout désigné, comme dans le conte C'est encore la faute du loup ! à découvrir en début d'article.

Lire la suite...

mercredi, décembre 20 2017

Les animaux au coeur de l'hiver

Plutôt que de parler de cadeaux espérés, demandés, exigés (parfois ...), en ces temps de froidure, parlons d'accueil, de partage, de l'ouverture du cœur plutôt que de l'ouverture de la bourse ou du portefeuille ... Et c'est bien plus facile en mettant en scène des animaux ...
Neige_arbres
Voici quelques contes bien de saison :

  • Quatre amis dans la neige
  • Les animaux dans l'isba
  • Nicki et les animaux de l'hiver
  • Les animaux devant la porte
  • Le chat de Bethléem


Et cric, et crac !

Lire la suite...

lundi, novembre 20 2017

O... comme Oiseau

Une nouvelle séance de contes auprès des enfants de primaire : cette année j'ai choisi des contes d'animaux qui viendront animer les saisons, nous interroger aussi sur nos comportements. Après l'ours, voici l'oiseau à travers deux contes :

  • Les trois vérités de l'oiseau
  • L'oiseau en cage, version de Michel Hindenoch



Et cric, et crac !
L'histoire sort du sac !

Article modifié et augmenté (Variante) le 27 février 2018.

Lire la suite...

lundi, novembre 13 2017

O ... comme Ourse blessée (2)

Ours-brun-debout-arbres_https://fr.sputniknews.com/societe/201708131032627923-ourse-agression-tuee-protestations/
Photo : https://fr.sputniknews.com/societe/201708131032627923-ourse-agression-tuee-protestations/.

J'ai eu le plaisir de conter aux petits de CE1 et CP (octobre 2017) "Jacou et l'ourse". Dans ce conte sont évoquées deux sortes de blessures ...

Résumé :
Jacou rencontre une ourse dans la montagne et elle l'emporte dans sa tanière pour qu'il lui serve de compagnon. Pour l'amadouer, Jacou lui fait des compliments sur sa beauté bien qu'il pense tout le contraire ... Elle finit par lui accorder d'aller rendre visite à sa mère au village, mais elle le suit car elle se méfie... et entend tout le mal qu'il dit sur elle à sa mère ... L'ourse profondément blessée rejoint sa caverne. Jacou revient. L'ourse lui demande de lui donner un grand coup de hache à la tête. Puis chaque jour elle lui demande d'examiner sa plaie qui finit par guérir ... Les blessures du corps les plus graves peuvent finir par guérir, mais les blessures de l'âme ne guérissent jamais ... L'ourse mange Jacou ...

Vous pourrez lire ce conte tel que je l'ai adapté dans l'article ci-dessous.

Mais il y a d'autres contes d'ours qui évoquent la peine, la blessure profonde faite au coeur, à l'âme, ce qui constitue la personne même ... et comment cela peut être résolu ... pas toujours de la même manière ... A découvrir à travers trois contes :

  • Jacou et l'ourse - France
  • Callisto - Mythologie grecque
  • L'ours Patte-de-Tilleul - Russie

Lire la suite...

mardi, mars 1 2016

C ... comme Corbeau

http://thierryvatin.e-monsite.com/rubrique,corbeau,412862.html Corbeau, oiseau noir et charognard, est de mauvais augure par chez nous ... Mais cela n'a pas été toujours ainsi !!!

Dans les civilisations nomades de chasseurs et de pêcheurs que le corbeau a un aspect positif, à la différence des civilisations sédentaires et agraires.

«En grandissant, à différentes époques de notre vie, les légendes nous apprennent diverses choses. On s'en souvient jusqu'à sa mort. Chaque fois qu'on raconte de nouveau une histoire, on apprend quelque chose parce qu'on devient plus mûr, on est prêt à entendre une nouvelle vérité. On apprend quelque chose de nouveau d'une légende chaque fois, tout comme, chaque fois, on apprend quelque chose de nouveau d'une peinture.»
Leland Bell, cité dans Mary E. Southcott, Anishnaabe of Manitoulin Island - http://www.museedelhistoire.ca/cmc/exhibitions/aborig/fp/fpz2f03f.shtml

Lire la suite...

lundi, juin 8 2015

Contes en Pays Narbonnais : le 30 mai 2015

http://a33.idata.over-blog.com/0/42/06/99/Images2/Contes-d-Eole-couleur.jpg
Des princesses, des contes d'ici et d'ailleurs, des contes merveilleux assaisonnés d'un peu de facétie ...



  • Abessia : La fille du roi de la vallée maudite - un conte collecté en France par Dagmar Fink (conte merveilleux)
  • Michel R. : La crête de coq suivi de Les guerriers Barriba - conte du Bénin (conte merveilleux avec animaux)
  • Patricia : La princesse au doux parfum - conte de Tahiti pour faire venir l'été, portés par les vagues (conte merveilleux)
  • Jacqueline : La souris savante - un conte de Nasreddine (conte facétieux)
  • Dominique : Le conte de la marguerite - un conte du Père Castor (conte nature)
  • Michelle : La mère Miette court toujours pour faire sa pelote (conte traditionnel)
  • Viviane : Espiguette - une conte collecté en France par Claude Seignolle (conte merveilleux)



Prochain Rendez-Vous-Contes :
  • le samedi 4 juillet 2015 chez Viviane mais au bord de mer
  • Courriel : patricia.gustin@hotmail.fr


Lire la suite...

mercredi, avril 8 2015

Contes en Pays Narbonnais : le 4 avril 2015

http://a33.idata.over-blog.com/0/42/06/99/Images2/Contes-d-Eole-couleur.jpg
Nous étions peu nombreux mais quel plaisir de se retrouver !




  • Patricia : conte choisi par Joris : Joris n'a pas pu venir, mais j'ai donné (en m'aidant du livre) le conte qu'il avait choisi car je le trouvais trop amusant pour être gardé : Concours d'idiotie - conte oriental avec Nasrredine en vedette (conte facétieux)
  • Patricia : Le maître du jardin - conte d'Arménie - d'après le texte de Gougaud (conte merveilleux)
  • Michel R. : Le tailleur et le loup suivi de La bonne fouace de Pierrou - conte du Languedoc (Légende ou conte merveilleux avec animaux)
  • Viviane : Le marchand de cage - une conte tiré d'un ouvrage ancien de la bibliothèque de Viviane ... (conte merveilleux)



Prochain Rendez-Vous-Contes :
  • le samedi 30 mai 2015 chez Michel R.
  • Courriel : patricia.gustin@hotmail.fr


Lire la suite...

mardi, janvier 20 2015

Contes en Pays Narbonnais : le 10 janvier 2015

http://a33.idata.over-blog.com/0/42/06/99/Images2/Contes-d-Eole-couleur.jpg
Des contes frais (c'est de saison ...) enfantins, du moins en apparence ... car il y a toujours à apprendre pour qui sait garder un cœur d'enfant ...



  • Dominique : La gardienne des ombres - un récit qui nous explique (avec poésie et humour) comment la grand-mère du Petit Chaperon Rouge est tombée malade ... (conte d'auteur - conte détourné)
  • Joris : La fleur d'honnêteté - conte chinois (conte de sagesse)
  • Patricia : Le médecin extraordinaire - conte nivernais (conte facétieux)
  • Michel R. : un conte afghan de Khaled Moneissei
  • Abessia : Encore un bisou - d'après un album tout en tendresse
  • Michèle : Comment la bosse vint au chameau - conte de Kipling - (conte d'auteur - conte étiologique)
  • Jacqueline : Mais pourquoi les loups sont-ils si méchants ? - d'après un album (conte d'auteur - conte facétieux avec animaux)



Prochain Rendez-Vous-Contes :
  • le samedi 7 février 2015 chez Patricia
  • Courriel : patricia.gustin@hotmail.fr


Lire la suite...

mardi, mars 18 2014

Les trois oranges d'amour (3) - Un conte riche de sens - 4 versions étudiées

oranger_Ellen Levy Finch_Wikipédia
Derrière ce conte s'agitent toutes sortes de forces qui nous dépassent :


  • les sortilèges vont changer la vie de plusieurs personnes (quête périlleuse, métamorphose...)


  • le jardin des trois oranges ressemble au jardin des Hespérides (mythologie grecque) avec 3 chiens féroces, un géant ou un ogre, ou encore des génies qui le défendent


  • les forces du bien et du mal s'opposent : tout au long du conte des aides vont aider à surmonter les sortilèges


Vous trouverez ci-dessous quelques références aux croyances anciennes :

  • la mythologie grecque et romaine très présente dans la présentation du jardin et de la fille de l'oranger (Asturies)
  • les forces de nature jalonnent la quête du prince (Andalousie)
  • les objets magiques (Iran, Languedoc) présents dans toutes les versions correspondent aux coutumes et croyances du pays où se situe le conte


Lire la suite...

- page 1 de 3