Je veille, tu veilles, il (elle) veille... de la veille documentaire à la veillée de contes ...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ALPHABET des CONTES

Des contes, il y en a tellement ! Le choix est difficile ... Pour vous aider à trouver quelques idées je me suis mise à imaginer un et même plusieurs abécédaires : ABC des contes de sagesse et de sentiments, ABC des contes d'animaux, ABC des personnages de contes ...

Les contes adaptés dans ce blog sont sous licence Creative Commons (CC) BY NC ND



Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, avril 4 2021

M ... comme Miroir

Dans les contes, le miroir a des fonctions magiques. Il permet de voir au-delà : au-delà des apparences, loin dans l'espace et hors du temps. C'est par lui que l'on accède à une connaissance profonde de soi et du monde.

Il réfléchit sans cesse, ne pense guère, mais donne à voir ...

Les contes et les légendes dans lesquelles apparaissent les miroirs Miroir-Regence-https://antic-web.com/objet/miroir-regence/sont nombreux. Le miroir est un objet ancien, qui a bien souvent servi aux narrateurs qui l’utilisent pour permettre à leur personnage de comprendre la situation dans laquelle ils se trouvent ou de passer une étape ou un obstacle dans leurs péripéties. En ce sens, le miroir est magique : il permet de se projeter dans le temps.

Le miroir était le thème du précédent Café-Philo présenté par Michel Tozzi le 26 mars 2021. Pour l'occasion deux contes ont été donnés, en introduction et à la fin du Café-philo (cliquer ici pour les découvrir) :

  • Le miroir magique : le reflet que chacun y voit est interprété différemment ...
  • La jeune fille et les citrons : un miroir judicieusement posé permettra à un jeune homme de donner à une jeune fille deux citrons sans pour autant les arracher au citronnier.


Mais il y a encore bien d'autres miroirs aux reflets magiques ...

  • La reine, marâtre de Blanche-Neige, interroge son miroir : Miroir, Miroir, dis-moi qui est la plus belle ...
  • Dans La Belle et la bête, le miroir est magique et permet de voir ceux qu'on aime.
  • D'autres contes encore, Les trois derviches par exemple, nous parlent de cette fonction magique pour nous expliquer qu'elle ne suffit pas à sauver une vie.


Toute une symbolique a traversé les âges :

  • Dans la mythologie grecque Narcisse ne peut détacher son regard de son reflet qu'il voit dans le miroir de l'eau. il passera de l'autre côté et se noiera ...
  • Méduse n'a pas supporté de voir son propre reflet sur le bouclier de Persée : elle a été sidérée, pétrifiée.
  • Le miroir réfléchit, il est le symbole de la réflexion. Dans les contes derviches, le miroir permet d'accéder à la connaissance.
  • En chine il nous est conseillé de polir le miroir de notre cœur.
  • Les traditions, superstitions et expressions populaires témoignent du sens caché du miroir : ainsi on peut même passer de l'autre côté du miroir, comme dans Alice aux pays des merveilles.

Chacun de ces récits met en valeur un reflet particulier du miroir ...

Lire la suite...

mercredi, avril 22 2020

L ... comme LIT - Le lit dans les contes

Lit-princesse=courtisane-Edouard Lieve-1875-https://www.flickr.com/photos/mamzellelulu/245266152

Lors du Café-Philo de Gruissan qui s'est tenu le 13 mars 2020, j'ai pu présenter deux contes sur le thème du jour, Le Lit.

Cela m'a donné envie de voir de plus près quelle place occupe le lit dans les contes, comme objet mais aussi comme symbole.

  • Le lit à trois pieds, adapté à partir du conte de Henri Pourrat, Le Trésor des Contes, Omnibus, 2009. Donné en introduction du Café-Philo.
  • Le lit de Procruste, d'après le récit des exploits de Thésée selon les mythes grecs. Donné en conclusion du Café-Philo.


Mais il y a bien d'autres contes ...

  • La princesse au petit pois
  • La belle au bois dormant
  • Le petit Chaperon rouge


et la liste n'est pas exhaustive ...

Illustration :


Lire la suite...

samedi, avril 18 2020

L ... comme LIT - Le lit à trois pieds

Lit-princesse=courtisane-Edouard Lieve-1875-https://www.flickr.com/photos/mamzellelulu/245266152Le lit était le thème de discussion du Café-Philo / Pop-Philosophie du 13 mars 2020 ... juste avant le confinement débuté le 16 mars et pendant lequel nous pouvons apprécier tout à loisir notre lit douillet, fait ou défait, où dormir, rêver, se prélasser, lire et même écrire ...

En introduction j'ai présenté un conte de Henri Pourrat : Le lit à trois pieds. C'est un conte merveilleux et facétieux car Henri Pourrat aimait brosser des personnages au caractère bien marqué tels qu'il pouvait en croiser lors de ses collectes de récits et contes de nos campagnes.

J'en ai tiré une adaptation personnelle en y insérant mon arrière-grand-père qui savait travailler le bois. Il avait fait l'armoire et le lit de son mariage, puis un berceau à bascule pour bercer le premier-né, puis un lit d'enfant et des lits à rouleaux ou lits-bateaux ainsi que le voulait la mode de l'époque.

Lire la suite...

dimanche, octobre 14 2012

C... comme cailloux

Balade contée en Minervois, au pied des dolmens et dans les gorges de la Cesse au Moulin d'Azam

Invitation à une sortie en nature est lancé aux grands et petits marcheurs, naturalistes "en herbe" ou simples curieux, en famille ou en solitaire… Au programme, les paysages grandioses du Causse et des gorges du Minervois, les dolmens, traces des hommes qui ont vécu ici autrefois, la faune et la flore de la garrigue… Peut-être quelques oiseaux migrateurs ? L'occasion de découvrir des espaces magnifiques peu connus, de partager les savoirs respectifs, dans une ambiance conviviale.

Dimanche 7 octobre 2012, j'ai participé à une sortie animée par l'association "Aphyllante" dans le cadre des Promenades inédites 2012, programme organisé par le Conseil Général de l'Hérault.
FrançoiseRonzier_AphyllanteEnvironnement_PatricaGustin Françoise Ronzier, animatrice de l'association Aphyllante Environnement a guidé une quarantaine de personnes dans une randonnée accessible à tous vers les dolmens au dessus de Minerve (34, Hérault). Elle nous a fait partager des moments formidables grâce à son savoir-faire incomparable, sa bonne humeur et sa disponibilité très agréable : toujours là pour répondre aux questions et très vigilante au bien-être de chacun : notre rythme de marche s'est modulé tout au long du chemin, en fonction de nos "découvertes"et de la forme physique du groupe, mais sans temps mort ... un vrai bonheur ...
Nous avons eu une journée ensoleillée et très bien animée dans un esprit de partage puisque tout un chacun pouvait participer et commenter selon ses connaissances les richesses du lieu.

  • Marie, BaladeContes_Marie_2012-10-07_Dolmens_Minervoisférue en Histoire (au singulier et avec un H majuscule) nous a fait une présentation très détaillée des dolmens et nous l'avons tous écouté avec attention nous expliquer le mode de construction de ces sépultures communes érigées par les peuples pasteurs semi-nomades vivant il y a 2 800 à 1 500 ans avant JC.


  • Nicolas, notre "petit Nicolas" a trouvé des fossiles : une palourde, des cailloux incrustés de tout petits fossiles,des foraminifères, et des alvéolines, fossiles en grains de riz ...


  • Françoise et deux ou trois passionnés par les oiseaux nous ont permis d'identifier grâce aux jumelles prêtées par Aphyllante, des vautours planant en groupe, portés par les courants d'air chaud ascendant, ou, grâce à leur chant, des "becs croisés des sapins" (appelés ainsi en raison de la forme de leur bec dont les mandibules, effectivement, se croisent pour faciliter l'extraction des graines).
  • Françoise et les botanistes amateurs de notre petit groupe nous ont montré toutes sortes de plantes locales : asphodèles, ail, buplèvre, pistachier, garance, salsepareille, buis, chêne vert, chêne blanc, chêne kermès ...
  • Sans oublier les petites bêtes du causse : nous avons vu, entre autres, des mues de cigales, une superbe chenille brune et orangée, quelques mantes religieuses, brunes ou vertes, car c'est le moment de la ponte, des cochenilles qui étaient ramassées sur le causse pour en faire un colorant alimentaire d'un beau rouge carmin (qui donne sa couleur au chorizo, encore de nos jours... vous ne le saviez pas ? ainsi vous consommez des insectes sans le savoir ... )


  • BaladeContes_Patricia_2012-10-07_Cesse_MinervoisEt la surprise du jour : plein d'histoires (au pluriel et avec un h minuscule). Patricia, votre amie conteuse bien connue de ce blog, a apporté sa contribution à cette journée particulièrement réussie en déposant en chemin, tel le Petit Poucet, quelques CONTES au gré de nos haltes, aux dolmens, à la croisée des chemins, et après le pique-nique avant de quitter le moulin d'Azam.


A suivre ... Vous venez ?

Lire la suite...

vendredi, décembre 9 2011

C... comme Cadeau (2) - Un cadeau ne résout pas tous les problèmes -

Cadeaux_http://www.qctop.com/articles/cadeaux-fetes.htm A quoi reconnaît-on un "vrai" cadeau ?

  • à sa valeur ?
  • au moment choisi pour l'offrir ?
  • à la manière de l'offrir, discrètement ou d'une manière ostentatoire ?
  • au désintéressement du donateur ?
  • à son utilité, au bon usage qu'en fera celui qui le reçoit ?
  • parce qu'il est bien choisi ?
  • parce qu'il répond aux désirs de celui qui le reçoit ?

... même s'il ne plaît pas toujours à celui qui l'offre ...

Un fois de plus la réponse se trouve dans les contes ...

Voici deux ou trois contes (et un quatrième en ... cadeau) pour éclairer votre chemin (attention, ne pas éternuer ...) :

  • Le malchanceux est malchanceux, un conte de Praline Gay-Para : un certain cordonnier, tellement malchanceux que cela en devient comique, nous aidera à démêler ces fils qui nous tirent de droite et de gauche. Que voulez-vous ... Le malchanceux est malchanceux. Donne lui une lanterne pour l'aider à marcher sur son chemin, il éternuera et la lumière s'éteindra. Même s'il a une lanterne accrochée au derrière, quoi qu'il fasse, un jour il pétera et la flamme s'éteindra !
  • Nurudin, le cordelier : un cordelier aux prises avec son destin nous montre aussi que la vie, la chance, la réussite ne tiennent parfois qu'à peu de chose dans un conte riche en rebondissements décrits avec verve par Henri Gougaud.
  • Le cordonnier de Bagdad : un autre cordonnier, plus heureux celui-ci parce qu'il sait se sortir de toutes les situations bien que vivant au jour le jour : un conte écrit par Luda et rapporté dans le billet A chaque jour suffit sa peine.
  • L'homme qui venait au mauvais moment conte oriental repris par Jean-Claude Carrière : "Le cercle des menteurs 1 - Contes philosophiques du monde entier", Plon, 1999, p 266. Conté par Abessia le 11 septembre 2010.. Résumé en bas de l'article.


Et cric, et crac !

Lire la suite...

jeudi, décembre 8 2011

C... comme Cadeau (1) - Que choisir ?

Cadeaux_http://www.qctop.com/articles/cadeaux-fetes.htmQuel est le plus beau des cadeaux ? Et quel est le plus beau des cadeaux pour un enfant nouveau-né ?
Pas le plus cher, pas le plus rare, même pas un objet qui s'achète ...
C'est ce que nous suggère ce conte polonais issu de la culture Yiddish. Claudine nous l'a conté le 10 septembre 2010 et nous a fait ainsi un beau cadeau ...

Et cric, et crac !

Lire la suite...