Je veille, tu veilles, il (elle) veille... de la veille documentaire à la veillée de contes ...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, juin 8 2015

La Princesse au doux parfum - Conte de Tahiti

Tahiti_Gauguin_Te Arii Vahine_La femme aux mangues_1896_musée PouchkineLa princesse au doux parfum est un conte merveilleux parfumé au monoï, un récit qui vous fera naviguer dans une pirogue et surfer sur les vagues de l'océan. Laissez-vous guider par la légende que les alizés ont porté jusqu'à Tahiti :

Dans le soleil levant, se dresse l'île, où le plus doux des parfums ne naît pas d'une fleur mais d’une princesse au corps rutilant d'huile.

Son nom est à lui seul une invitation enchanteresse : Huri-i-te-mono'ï-a-'are'-vahine, qui signifie Verse l'huile parfumée sur la vague de la femme

Quatre princes vont affronter l'océan sur leur pirogue pour la ramener à Tahiti.
Tahiti_4 princes_1 princesse_ http://www.iles-polynesie.fr/



Lire la suite...

vendredi, février 13 2015

L'oiseau de feu - conte russe

L'oiseau de feu est un conte merveilleux Oiseau_de_feu_ed. Farandole_1976 , un conte russe collecté par Afanassiev L'Oiseau-de-feu raconte comment les trois fils du tsar partirent à la recherche de l'oiseau qui venait voler les pommes d'or du jardin de leur père. Seul le dernier, Ivan Tsarévitch, grâce à son fidèle loup gris, parviendra à mener à bien cette quête.... Ce conte met en scène 3 princes, 4 tsars, un oiseau de feu, un cheval à crinière d'or, Hélène-la-Belle, sans oublier le loup gris. Il nous parle du vol, de la honte d'être pris et comment se racheter : pourquoi ne pas demander honnêtement ? Puis de l'aide d'un Loup gris qui sert Ivan lancé dans une quête qui le mènera à l'amour après avoir perdu et retrouvé la vie ...

Lire la suite...

samedi, mars 22 2014

La Belle et la Bête

Belle_et_la_Bête_Cocteau 1946 Des princes et des princesses se sont invitées à l'école ... M'est venu en tête, et au cœur, un conte merveilleux qui a enchanté mon enfance ; j'en ai gardé de belles images tirées du film "magique" de jean Cocteau, film en noir et blanc mais avec quelle lumière, quelle poésie ! Une vraie magie ... Vous avez deviné ? Il s'agit de ...

"La belle et la bête''

Une jeune femme prénommée Belle se sacrifie pour sauver son père, condamné à mort pour avoir cueilli une rose dans le domaine d'un terrible monstre. Contre toute attente, la Bête épargne Belle et lui permet de vivre dans son château. Elle s'aperçoit que, derrière les traits de l'animal, souffre un homme victime d'un sortilège.

Et cric, et crac !

Lire la suite...

mardi, mars 18 2014

Les trois oranges d'amour (3) - Un conte riche de sens - 4 versions étudiées

oranger_Ellen Levy Finch_Wikipédia
Derrière ce conte s'agitent toutes sortes de forces qui nous dépassent :


  • les sortilèges vont changer la vie de plusieurs personnes (quête périlleuse, métamorphose...)


  • le jardin des trois oranges ressemble au jardin des Hespérides (mythologie grecque) avec 3 chiens féroces, un géant ou un ogre, ou encore des génies qui le défendent


  • les forces du bien et du mal s'opposent : tout au long du conte des aides vont aider à surmonter les sortilèges


Vous trouverez ci-dessous quelques références aux croyances anciennes :

  • la mythologie grecque et romaine très présente dans la présentation du jardin et de la fille de l'oranger (Asturies)
  • les forces de nature jalonnent la quête du prince (Andalousie)
  • les objets magiques (Iran, Languedoc) présents dans toutes les versions correspondent aux coutumes et croyances du pays où se situe le conte


Lire la suite...

Les trois oranges d'amour (2) - Un conte qui nous vient de loin ... - 4 versions comparées

oranger_Ellen Levy Finch_WikipédiaSur le même thème des filles qui sortent d'une orange, j'ai trouvé plusieurs versions différentes : chacune est marquée par l'empreinte du pays d'où elle vient. Il semblerait que le conte ait pris naissance en orient, puis il a voyagé : les conteurs successifs l'ont adapté au fur et à mesure.

J'ai comparé - principalement - quatre versions :

  • Les Filles de l'oranger, conte d'Iran (Orient),
  • Les trois oranges d'amour, conte des Asturies (Espagne),
  • Les trois oranges, conte populaire andalou (Espagne),
  • Les trois oranges (Las tres naranjas), conte du Languedoc certainement venu d'Espagne vu le titre originel (France).


Vous trouverez ci-dessous :

  • Un résumé de chacun des textes et l'original en fichier pdf joint,
  • Un tableau comparatif du déroulement du récit dans ces 4 contes (fichier joint en pdf).


La structure du conte :

  • La situation de départ
  • Les aides
  • La métamorphose
  • La résolution : libération de l'envoûtement et la fin des jaloux


Lire la suite...

Les trois oranges d'amour (1) - un conte d'Espagne

Amour_3_Oranges_Alison_Chin_http://alisonchin.com/L-amour-des-trois-oranges Les trois oranges est un conte merveilleux, et un merveilleux conte d'amour, qui a voyagé depuis l’Orient et l'Iran jusqu'en Languedoc en passant par l'Espagne. Chaque pays a une version où sont incorporés des éléments ou des personnages typiques du pays où se raconte le conte.

J'ai déjà partagé dans ce blog le conte venu d'Iran Les filles de l'Oranger, où un prince cueille 7 oranges d'où sortent les unes après les autres des beautés incomparables. Il ne pourra en garder qu'une seule, et encore ! puisqu'une servante un peu sorcière la tuera par jalousie et prendra sa place pour un temps, car dans les contes, une princesse née par magie d'une orange ne peut mourir simplement comme ça ...

Aujourd'hui j'aimerais partager avec vous la version qui nous vient d'Andalousie...

Et cric, et crac !

Lire la suite...

samedi, décembre 21 2013

Le joueur de fifre

Dominique nous a conté en décembre Le joueur de fifre d'après le conte de Félix Arnaudin, "Le Joueur de fifre", Contes Populaires de la Grande-Lande, Editions Confluences, Bordeaux.

Félix Arnaudin (1844/1921) est le premier à collecter l'ensemble du fond culturel de la « lande landaise » par le recueil de contes, proverbes, chants, mots de la langue gasconne, notes sur l'histoire, l'archéologie et l'écologie de ce territoire. On peut dire de lui qu'il est à la fois linguiste, folkloriste, historien, ethnologue, photographe et écrivain.

Résumé :

Un jeune berger landais jouait du fifre pour passer le temps. Il jouait si bien qu'il était demandé dans les villages pour faire danser les jeunes gens. Un jour, sur le chemin du retour, il longe une rivière et sauve un brochet gisant sur la berge. Le brochet reconnaissant lui promet de lui rendre service. Le jeune homme n'y croit pas trop mais comme il a bon cœur, il sauve le brochet, puis une fourmi blessée qu'il ramène à la fourmilière, puis une abeille à la ruche. Tous les trois lui font la promesse de lui venir en aide quand il sera en difficulté.
Le joueur de fifre atteint une si grande renommée qu'il se raconte qu'il est aidé par une fée. Le roi en entend parler et le convoque pour le mettre à l'épreuve.
1/ Le roi jette à la rivière la clef de son trésor et ordonne au joueur de fifre : Il faut que dans une heure tu me l’aies rapportée. Sinon, je te ferai pendre. Le Brochet va l'aider.
2/ Un sac de millet est éparpillé dans les broussailles et le roi ordonne : Il faut que dans une heure tu me l’aies rapportée. Sinon, je te ferai pendre. La fourmi va l'aider : elle appelle toutes ses compagnes qui vont vite finir le travail.
3/ Le roi a trois filles qui se ressemblent comme trois gouttes d'eau. Voilà ce que le joueur de fifre doit faire : Une d’elle est amoureuse de toi. Il faudra que tu saches me dire, devant tout le monde, quelle est celle qui t’aime. Si tu le devines, tu seras son mari, sinon, tu seras pendu. Décidément, le roi a des arguments qui vous laissent sans voix... L'abeille va désigner la princesse amoureuse du joueur de fifre et cela se terminera par un beau mariage ...

Lire la suite...

lundi, octobre 28 2013

L'arbre aux poires d'or

Cognassier_coing_http://www.petitpepinieriste.fr/arbre-fruitier/cognassier.htmMichel nous a conté (le 26 octobre 2013) L'arbre aux poires d'or, un conte celte, ou breton, merveilleux en tout cas, collecté par Anatole Le Braz. Un géant vole la nuit les poires d'or promises au deux fils et aux filles d'un petit roi. Le cadet coupe la main du géant et se lance sur ses traces jusque dans la forêt du Kranou... Une vieille fileuse va l'aider et pour finir il épousera la fille du géant. Quant au poirier, nombreux sont ceux qui aimeraient savoir où il est planté ...

Après cette mise en bouche, voici de larges extraits du conte ...

Lire la suite...

dimanche, mars 31 2013

Le garçon vendu au Diable

Jeune_homme_lisant_a_la_lumiere_d'une_chandelle_Mattias_StomUn conte merveilleux issu du recueil Contes de Flandre, Neuf de l'école des loisirs, 2008. Bien que le début de ce conte ressemble au conte L’apprenti du diable, le récit s'enrichit de multiples rencontres :
Un enfant a été promis au diable le jour de ses 21 ans mais il lui échappe en lisant sans s'arrêter un livre donné par un de ses professeurs. Projeté dans un bois, le jeune homme rencontre une femme enterrée jusqu'au cou par un mauvais sort. Il la délivre en affrontant le diable et ses maléfices dans son château. Il épouse la jeune femme délivrée. Elle a des pouvoirs magiques et construit une ville pour eux deux. Mais elle disparaît dans les airs le jour où le jeune homme révèle le secret de leur rencontre à sa mère. Parti à la recherche de son amour, il rencontre en chemin 3 frères qui se disputent une paire de bottes et un manteau magiques. Il retrouvera sa femme, dans la ville qu'elle avait édifiée, le jour où elle doit se remarier, en prenant l'apparence d'une mouche grâce au manteau magique ... Une question finement posée la délivrera de son nouveau fiancé.
Un bon lecteur peut donc mettre le diable en échec... mais -au moins en Flandre- les femmes sont un peu sorcières, dirait-on ... Un conte de sortilèges à raconter un soir, à la lueur de 3, 6 ou 9 chandelles.

Et cric, et crac !

Lire la suite...

mardi, décembre 11 2012

Le sifflet magique

Berger_chevres_moutons_http://centrefrancoportugais.com/2009/03/14/a-serra-da-estrela/J'aimerais ici partager avec vous Le sifflet d'après la collecte d'Henri Pourrat ... Ce conte est plus connu sous le titre : Le troupeau de lapins ou Le sac de vérités, T 570 selon la classification d’Aarne et Thompson.

Résumé :
Un petit berger attrape la pomme d'or lancée par la fille du roi. Pour que le roi l'accepte comme gendre, il doit faire ses preuves et accomplir trois tâches : 1/ garder 100 lapins forains (une vieille qu'il a aidé à porter un fagot lui donne un sifflet qui permet de rappeler tous les lapins, même celui acheté par la princesse déguisée en servante qui veut bien s'allonger sur l'herbe avec le berger pour acheter un lapin, puis le roi déguisé en paysan qui veut bien embrasser son âne sous la queue pour obtenir un lapin qu'il découpe en morceau pour être sûr qu'il ne revienne pas cette fois ... les morceaux se recolleront !), 2/ trier 100 boisseaux de pois mélangés à 100 boisseaux de lentilles (le sifflet appelle les fourmis) 3/ manger tout le pain cuits pour le château (le sifflet appelle une armée de rats). Une dernière formalité imposée par le roi : Raconte-nous autant de mensonges qu'il pourra en entrer dans ce sac. Quand j'aurai dit que le sac est plein, je te donnerai ma fille. Le roi l'interrompt quand il va parler de l'épisode avec l'âne ... Et c'est ainsi que le berger eut la fille du roi pour une parole !

Et cric, et crac !

Lire la suite...

mardi, novembre 20 2012

Noir ...

LE NOIR ...

Homme_NOIR_http://i.imgur.com/bZPPP.jpgPartie d'une collecte réalisée en 1968 à Sainte Vallière dans l'Aude, par Claudine et Daniel Fabre, j'ai fait un voyage sous terre, sur mer et sur terre, à travers un conte merveilleux.
Ce qui m'a attiré à la lecture de ce conte ?

  • le récit merveilleux qui fait référence à d'autres contes merveilleux (Jean de l'ours, Dame Holle...)
  • le fil conducteur : le NOIR ...

Cette couleur nomme le personnage mystérieux, donne son titre au conte, et c'est par elle que l'on peut présenter les personnages, brosser l'ambiance, en passant - tel un alchimiste - du noir à la lumière ...

Écoutez voir ...

Lire la suite...

samedi, avril 7 2012

Askeladd et les canards d'argent du Troll

Askeladden_kappaat_med_trollet_Thomas_GronbuktAskeladd est le pendant masculin de notre Cendrillon. Ses frères âinés le jugent tout juste bon à nettoyer les cendres de la cheminée ... MAIS ...

Tout le monde, en Norvège, connaît le malicieux Askeladd. Il n’a pourtant rien d’héroïque ... C’est le rejeton d’une famille de miséreux, benjamin de trois frères que les siens considèrent comme un simple d’esprit car il passe tout son temps à rêvasser au coin du feu. Mais c'est lui qui épouse la belle princesse après avoir triomphé des épreuves ... (Martine Desbureaux, Introduction in : Les aventures d'Askeladd, Flies France, 2011)

Les canards d'argent du Troll est un conte riche en rebondissements et riche de sens car il s'y mêle :

  • le mépris pour le plus jeune qui préfère rêver que se vanter
  • le respect de ce qui est transmis par les ancêtres (le pétrin)
  • faire contre bonne fortune bon cœur
  • la jalousie des deux frères aînés
  • le mensonge, la calomnie
  • un roi qui place mal sa confiance en son serviteur, une princesse et un beau mariage en conclusion du récit
  • des épreuves affrontées avec calme bien que le héros risque sa vie
  • un troll, esprit sauvage de la nature, mais assez facile à berner
  • l'aide d'un objet légué par le père
  • la ruse, la réflexion, la patience
  • comme dans le conte de Grimm, Hansel et Gretel, Askelaad ne sera pas mangé en présentant à la jeune trollesse trois objets de taille différente à travers la fente de la porte (il faut du temps pour acquérir la maturité sexuelle ... et Askeladd sortira de l'épreuve en tant qu'homme capable de diriger sa vie plutôt que de la rêver)
  • la fille du Troll sera consommée par son père (un double sens ? et c'est monstrueux !) ; dans le conte des frères Grimm, la sorcière est enfournée grâce à une ruse de Gretel
  • Askeladd s'empare du trésor du Troll, épouse la fille du roi et obtient la moitié du royaume
  • il pardonne à ses frères car, après tout, c'est indirectement grâce à eux et leur médisance qu'il a pu obtenir tout ça !

Et maintenant voyons plutôt comment Askeladd s'est sorti du pétrin dans lequel ses frères l'ont conduit ...

Et cric et crac !

Lire la suite...

jeudi, juillet 28 2011

Les filles de l'oranger - conte d'Iran -

oranger_Ellen Levy Finch_WikipédiaLes Filles de l'oranger nous conte l'amour si difficile à trouver et à conserver : il faut parcourir un long chemin et se montrer d'une fine intelligence pour conquérir la belle tant désirée... Comment découvrir la jeune fille de ses rêves et surtout : comment la garder ? Un conte venu d'Iran par la voix des contes saura nous indiquer le chemin ...

Et cric, et crac !

Lire la suite...

dimanche, juillet 24 2011

Les trois oranges

oranges_3_ivanmarkchang_FlickrCe conte connaît de nombreuses variantes. Il nous vient certainement d'Orient, comme les oranges ; il est répandu dans le sud de la France et en Espagne où poussent les oranges. Aurélien a lu ce matin une version qui nous vient de Galice et l'a partagée avec nous.

Et cric, et crac !

Lire la suite...

vendredi, juin 17 2011

Raiponce ou Céleri ?

Céleri_feuilles http://luirig.altervista.org/photos-int/apium-graveolens---shalari.hNon, non, je ne vais pas partager avec vous la recette d'une nouvelle vinaigrette pour assaisonner vos salades ... ni vous en raconter ... Ce billet a des racines profondes (comme le céleri) : il s'agit de vous transmettre une variante du conte "Raiponce" (Grimm). J'ai eu le plaisir d'entendre, lors d'une réunion des Conteuses de l'Aude, un conte sarde collecté par Italo Calvino et traduit par Blanche Jeuland : "Maria 'e s' Appiu", Marie-Belle du Céleri (hé oui, c'est l'exacte traduction, mais ça sonne moins bien ...). Depuis, ce récit romantique et merveilleux me trotte par la tête, et j'ai pris goût au céleri ...

mis à jour le 21 novembre 2013, concernant le peigne magique.

mis à jour le 15 avril 2015, concernant les différents nom donnés à Raiponce : Doucette, Persinette, Fenouil, Céleri ....

Un dicton populaire affirme : Si la femme savait ce que le céleri fait à l'homme, elle irait en chercher de Paris jusqu'à Rome ... ou dans le jardin de Babborco ...

Et cric, et crac !

Lire la suite...

samedi, novembre 20 2010

Les trois cheveux d'or du Petit Père Soleil (3) un conte riche en symboles

Ce conte contient des éléments déjà présents dans les légendes du passé, toute une symbolique qui parle à notre inconscient ... mieux les discerner nous permettra de capter davantage les résonances de ce récit propre à toucher notre âme et à éveiller notre esprit. Voilà bien le propre des contes : nous enchanter et nous percer à jour, soulever des questionnements et donner du sens ...
Mais il n'est pas indispensable de percevoir toutes les facettes d'un conte. Le conteur ne choisit pas un conte pour sa signification, son approche psychologique, ses références mythologiques et psychiques ... A chacun son métier ! L'important est la résonance ou "accordance" entre le conteur (ou son état d'esprit ou ses émotions du moment) et le récit. Et peu importe si on ne comprend pas tout ! Ce n'est pas le but. Plutôt que de parler avec son esprit, le conteur transmet d'âme à âme. L'objectif est de transmettre, pas de tout expliquer, car chacun saisira ce qui est bon pour lui. Chaque oreille entendra ce qui lui correspond ou ce qui lui est nécessaire d'entendre. Le principal est d'éveiller ou de réveiller ce qui dort en chacun de nous.

Finalement, le conteur se laisse choisir par le conte, plutôt qu'il ne choisit ...

Lire la suite...

Les trois cheveux d'or du Petit Père Soleil (2) et Les trois cheveux d'or du Diable

http://www.public-domain-photos.com/landscapes/sky/sunset-2-4.htmLes trois cheveux d'or du Petit Père Soleil

Ce conte de Bohême (Tchèque) a aussi été rapporté par les frères Grimm (Les trois cheveux d'or du Diable). Si nous nous amusons à comparer les deux versions, nous pourrons jouer au "jeu des 7 différences" ...

Voulez-vous jouer avec moi ?

Lire la suite...

Les trois cheveux d'or du Petit Père Soleil (1) La réussite après une longue quête semée d'embûches

http://www.public-domain-photos.com/landscapes/sky/sunset-2-4.htmLes trois cheveux d'or du Petit Père Soleil

Ce conte nous vient de Bohême (actuelle Tchécoslovaquie), variante du conte rapporté par les frères Grimm (Les trois cheveux d'or du Diable). Dans le billet suivant nous pourrons procéder au jeu des sept erreurs en comparant les deux versions, puis dans un troisième billet étudier quelques symboles.

Photo de Jon Sullivan


Mots-clés : destin - soleil - 3 cheveux - 3 parques - 3 épreuves - 3 énigmes
Genre : Conte merveilleux
Thème : quête initiatique - surmonter les obstacles

Ce conte nous parle :

  • du destin (décidé à la naissance),
  • des essais (infructueux du Roi) pour le contrer,
  • des obstacles, (dangers et mystères) rencontrés en chemin (l'enfant destiné à épouser la fille du Roi est envoyé à la mort à trois reprises, par le Roi lui-même qui s'oppose à sa réussite),
  • d'une quête initiatique (riche en symboles) : le héros va parcourir un long chemin en découvrant la réponse à trois énigmes et de nombreuses richesses
  • de l'aide venue d'un autre monde : sa fée-marraine le guidera et l'aidera à obtenir les 3 cheveux d'or demandés et les 3 réponses aux énigmes
  • de l'écoute au monde et de la confiance en soi (ou en son destin) qui amène la réussite dans les épreuves.


Et cric et crac ...

Lire la suite...