Michel  : Chèvre_blanche Alphonse Daudet, "Les contes de mon moulin", La petite chèvre de Monsieur Seguin, Folio, Un conte issu de la littérature classique qui n'a pas pris une ride : la liberté a toujours autant d'attrait, on se bat pour elle, même si le loup n'est pas loin ... Lu par Michel.
Ah ! Quelle était belle la petite chèvre de Monsieur Seguin ... Elle a tout ce qu'il lui faut, sauf la liberté... Elle s'échappe malgré les mises en garde de Monsieur Seguin. Elle folâtre toute la journée dans la montagne, broute une herbe verte savoureuse ... mais le soir, le loup approche ...
Vous trouverez ici ce récit illustré par Virginie Flores et le texte intégral .

Daudet n’a rien inventé. Le site où se passe l’histoire existe. On peut y voir tout ce que décrit Daudet. Il est situé à Concoules (Gard) au pied de la montagne. La chèvre de Mr Seguin est une allégorie ; c’est de Mr Daudet-père qu'Alphonse nous parle ici : la famille a tout perdu, précisément mangée par les « loups » des manufactures lyonnaises (Wikipédia)


Joris : Jack_Haricot_magique_TonyRoss Jack et le haricot magique conte populaire anglais, revisité par Tony Ross, trad. de l'anglais par Marie Farré , Gallimard Jeunesse, Collection Folio Benjamin (No 69),1982, ISBN 2070390691. Conte traditionnel revisité par Tony Ross et réinterprété par Joris.
Jack, sa sœur, sa mère et son père, le chat et la vache, vivent heureux dans une ferme. Le père de Jack a fait de mauvaises affaires et doit partir loin chercher du travail. Chargé par sa mère de vendre leur précieuse vache, Jack rencontre un homme étrange : il échange la vache contre un haricot magique. Sa mère très en colère (Vous savez tous ce que c'est une mère très énervée ...) lui lance à la figure toutes les boites de conserve vides qu'elle peut trouver. Jack plante le haricot, après tout, on ne sait jamais ... Ce haricot pousse en une nuit jusqu'au ciel, Jack escalade : le haricot amènera Jack très haut, au pays d'un ogre géant ... La vieille cuisinière cache Jack dans le four pour que l'ogre ne le trouve pas. A chacune de ses ascensions le long de la tige de haricot, Jack va dérober un des trésors de l'Ogre, ce qui permettra de faire vivre sa petite famille, sa mère, sa sœur et le chat. Ainsi, Jack va revenir avec une poule aux œufs d'or, un bas de laine rempli de pièces d'or, une harpe enchantée. Mais lors de son dernier larcin, Le géant est réveillé par les cris de la harpe : "On me vole, on me dérobe !" L'ogre, réveillé en sursaut, a manqué de peu Jack, qui heureusement bien plus leste que le Géant est descendu à toute vitesse le long du haricot, a couru chercher une hache et a coupé net la tige ... plus de haricot, plus d'Ogre : il s'est écrasé de tout son long, a creusé un trou profond, profond ... Il paraît qu'il taquine maintenant les kangourous en Australie, de l'autre côté de la terre ... Et pour ne pas reboucher ce trou énorme dans le jardin, Jack et sa famille en ont fait une piscine ! Jack et sa famille n'ont plus manqué de rien et la vieille cuisinière peut maintenant se reposer comme elle veut, et manger des chocolats toutes la journée. Mais peut-être trouvez vous cette histoire sans morale : après tout Jack a volé par trois fois le Géant ... En fait le père de Jack avait tout perdu à cause d'un escroc, et cet escroc était l'Ogre ! Jack a tout simplement repris ce qui leur appartenait !!!

Viviane : Reines_Tragiques_BENZONILa cendrillon du Nil – un récit historique digne d'un conte. Juliette Benzoni, "Nit-aou-Qrit, La cendrillon du Nil" in: Reines tragiques, éditions Bartillat, 2000.
Résumé de Viviane :

En ce temps-là, Mentesouphis, qui venait d'être intronisé pharaon depuis peu pour succéder à son père Pépi II, était triste et soucieux. Son règne était menacé par Sahouri le Grand, prêtre de Râ, et Sendji le seigneur de la porte éléphantine.

Nitocris_sarcophageNitocris, fille de Pépi II, descend au fleuve se rafraîchir accompagnée de ses esclaves car il fait très chaud, pas un nuage dans le ciel. Elle hésite entre deux paires de sandales, l'une d'or que sa mère lui a offert récemment et qui la fait souffrir mais mais si élégante, ou l'autre, verte, déjà plus ancienne. Mais elle a de si jolis petits pieds à mettre en valeur qu'elle peut avoir un peu mal ... elle se décide donc pour les sandales d'or. Elle descend vers le Nil avec ses esclaves, se baigne, profite de la fraîcheur de l'eau, quand un grand aigle fond sur une des sandales d'or et l'emporte dans ses serres. Nitocris est très contrariée et tous finissent par le savoir dans le palais ...Sandales_Or_Pharaon_Sandro Vannini_Denver Art Museum)
L'aigle laisse tomber la sandale d'or lorsqu'il survole le jardin du palais de Mentesouphis. Ceci est un présage interprété par les prêtres de cette manière : Mentesouphis doit se marier avec la jeune fille à qui appartient la sandale ! Elle est retrouvée rapidement, car les plaintes de Netocris étaient venues aux oreilles de tous. Ils tombent amoureux fous l'un de l'autre, se marient, il y a une fête immense et les amoureux ne pensent à rien d'autre.

Pendant ce temps, Sahouri et Sendji ourdissent un plan pour éliminer Mentesouphi et, après cela, Sendji en tant que seigneur pourrait épouser Nitocris et ainsi devenir Pharaon. Ce qui est fait.
Mais Nitocris se révèle une reine avisée. Elle apprend de la bouche d'un prêtre le complot de ces proches. Mais elle ne montre rien, ne dit rien. Elle continue de gérer son royaume d'une main juste. Elle termine la pyramide de Mykérinos, pus petite que celles de Khéops et Khéphren déjà achevées, fait de grands travaux, envoie des émissaires dans les pays lointains pour chercher de l'or, des pierres précieuses, fait édifier un barrage sur le Nil pour -disait-elle- irriguer une portion de son pays, et fait creuser une salle immense et magnifique dans le sous-sol de son palais. Et Sendji était là, près d'elle, et prêt à l'épouser si elle l'acceptait.
Quand les travaux sont terminés, Nitocris envoie des invitations aux plus fidèles serviteurs du roi disparu (Mentesouphi) pour un banquet somptueux dans cette salle somptueuse dans le sous-sol de son palais. Elle l'a fait décorée superbement mais certains ne reçoivent pas d'invitation ... ce qui étonne et déçoit les plus fidèles. Par contre, au jour dit, tous ceux qui avaient participé au complot sont là, fiers de la reconnaissance de la reine Nitocris qui apparaît au milieu du banquet, tout en haut des marches qui conduisent à la salle. Là, d'un geste, elle ordonne l'ouverture des vannes : un torrent d'eau du Nil se déverse et noie tous les traîtres ! Mentesouphis est vengé.

Le lendemain, on trouve Nitocris dans le jardin, étendue au pied de la plus haute tour. Elle n'aura vécu que pour venger Mentesouphis qu'elle aimait plus que sa vie.

Mykerinos_wikipedia_Egypt.Giza.Menkaure.01.jpgDepuis ce jour, les annales de Geyseh affirment que le fantôme de Nitocris hante la plus petite pyramide et rend fous les hommes qui osent y pénètrer avant de les tuer.


Pour en savoir plus :

  • Résumé du livre dont est tiré ce récit : Dans les pages de ce volume, repose le destin de dix-huit femmes, dix-huit reines toutes célèbres par leur beauté et le tragique de leur existence. Des aventures de la paysanne du Kiang Sou aux appé !@#$%^&* de puissance de Draga, reine de Serbie, quarante siècles d'histoire déroulent leurs fastes, de l'Egypte à Byzance, de la Chine aux rives de la Seine et de la Tamise. On vivra avec passion la lutte de Frédégonde contre Brunehaut, le règne sanglant d'une concubine impériale chinoise, les rancœurs d'Aliénor d'Aquitaine, deux fois reine et toujours déçue, la folie macabre de Jeanne, la pitoyable mère de Charles Quint, et le douloureux roman de Caroline Mathilde de Danemark, la prisonnière du Kroënberg... Magistralement orchestrées et contées par la plume romanesque et le talent d'historienne de Juliette Benzoni, les vies de ces reines tragiques vont nous entraîner dans une épopée dramatique, où l'amour, la haine, l'ambition côtoient le crime la folie et la raison d'Etat.
  • Nitocris (ou Nitokris) est le nom grec d'une reine de la VIe dynastie. Elle serait, selon la tradition, la première femme « pharaon » (roi de Haute et Basse-Égypte) dans l'Histoire de l'Égypte antique. De nombreuses légendes courent sur cette femme mystérieuse : elle aurait entraîné dans sa mort les meurtriers de son époux, noyant ces derniers après un magnifique banquet auquel ils étaient invités, et se serait ensuite suicidée ; elle aurait été la créatrice de la plus petite pyramide, attribuée à Mykérinos. Toutefois, il n'est pas impossible qu'elle ait demandé à ce qu'elle fût restaurée. Manéthon parle d'elle en termes particulièrement élogieux : Il y eut une femme Nitocris qui régna ; elle était plus courageuse que tous les hommes de son temps, et c'était la plus belle de toutes les femmes ; elle avait le physique d'une blonde aux joues roses. Il fait ici allusion au port d'une perruque de cheveux blonds comme le faisaient certaines femmes de sang royal. (citation tirée d'un texte d'Eusèbe, puis reprise Christiane Desroches Noblecourt dans La femme au temps des pharaons, éd. Stock 1986).

Nitocris_http://www.bubastis.be/histoire/pharaons/nitocris.html

Nitocris, la Cendrillon du Nil :
Quelques versions anciennes dont a pu s'inspirer Juliette Bensoni :

  • Élien (IIIème siècle) raconte l'histoire de Rhodope, une jeune Grecque embarquée en Égypte comme esclave. Un jour, un aigle lui vola une de ses pantoufles alors qu'elle était au bain. L'oiseau laissa tomber la pantoufle aux pieds du pharaon Psammétique ; celui-ci, frappé de stupeur par la délicatesse de la pantoufle, promit d'épouser la femme à qui elle appartenait. Il s'inspire très certainement de Strabon qui a rapporté une légende au sujet de la pyramide de Mykérinos : certains auteurs disaient que c'était le tombeau d'une courtisane nommée Rhodopis (Yeux de rose). (Wikipedia)
  • Il existe aussi un conte sur le même thème dans Les Mille et Une Nuit ...
  • Jusqu'en Asie : En Chine, l'histoire de Ye Xian, tirée d'un recueil de contes du IXe siècle, le Youyang Zazu, possède de nombreuses similitudes. Chūjō-him est parfois surnommée la Cendrillon japonaise ...

Et plus près de nous :

  • Cendrillon est un personnage de conte célèbre pour avoir perdu sa chaussure en quittant précipitamment le bal du prince, car aux douze coups de minuit toute la magie de sa fée-marraine disparaissait : plus de robe magnifique mais de nouveau ses pauvres haillons, plus de carrosse mais une citrouille, plus cocher mais un rat, plus de chevaux mais des souris et les laquais (serviteurs) redeviennent lézards (à l'époque de Charles Perrault, les laquais étaient souvent sujet de plaisanterie à cause de leur paresse ...) selon la version de Charles Perrault : Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre. Le texte est en ligne ici ou , pour les plus jeunes.
  • Les frères Grimm ont mis par écrit un conte assez semblable : Aschenputtel, en ligne ici
  • Sans oublier une variante de Mme d'Aulnoy, Finette Cendron en ligne ici
  • Sans oublier les garçons-cendrillons car chez nombre de peuples, c'est un garçon, un Cendrillon qui devient le souffre-douleur persécuté par sa marâtre.

Sources :

  • Juliette Benzoni, Reines tragiques, éditions Bartillat, 2000.
  • Wikipédia
  • Corinne Smeesters, www.bubastis.be : Nitekerty (en grec Nitocris) aurait régné sur l'Egypte de 2200 à 2195 avant J-C, 6° dynastie.
  • Sandales d'or retrouvées dans la tombe de Touthankhamon (Denver Art Museum). Photo de Sandro Vannini.
  • Photo de Mykerinos prise par Hajo, Dec.2002. Released under cc.by.sa and/or GFDL. Wikipedia
  • Une approche du thème de Cendrillon sur Wikipedia



Patricia : Céleri-brancheMaria Bella 'e s' Appiu (Marie-Belle du Céleri mais en français, cela sonne moins bien ...), Italo Calvino, Fiabe sarde (Contes Sardes), Editions Mandadori.
Maria Bella 'e s' Appiu est un conte Sarde recueilli par Italo Calvino et traduit par Blanche Jeuland qui nous l'a conté lors d'une rencontre des Conteuses de l'Aude. Ce conte merveilleux est une variante de Raiponce, collecté par les frères Grimm. Vous trouverez cette version peu connue dans le billet qui lui est consacré : Raiponce ou Céleri ? ...

Abessia :Contes_Languedoc_FABRE_1 Les sept sorcières de Gruissan d'après Les sorcières in : Conte populaire du Languedoc/1 réunis par Jacques Lacroix dans les pays de l'Hérault Gallimard, 1978. Version de H. Bousquet à Montpellier, collectée par Louis Lambert, 1899.
Voici ma petite version personnelle :
Jordi s'aperçoit que sa barque est utilisée la nuit ... Il surveille et voit sept femmes monter, partir, puis revenir avant l'aube. Une nuit sans lune il se cache et entend la formule magique que les sorcières utilisent : "Pars pour une, pour deux, pour trois... pars pour sept !"... Mais comme il est passager clandestin, les voilà huit et la barque ne pars pas ... Il se voit déjà découvert et changé en bouc ou pire encore ... Heureusement, la sorcière qui mène rit et ajoute en riant : "Une de vous est enceinte ... Pars pour huit !" Et la barque vole sur l'eau ... Ils traversent la mer Méditerranée. Comme preuve, Jordi rapporte une branche de palmier. Il finit par parler de son aventure au Curé, spécialiste en sorcières et autres diableries ... Il jette du sel béni sur le porche de l'église et conseille à Jordi d'observer ce qui va se passer le dimanche suivant, à l'entrée de l'église à l'heure de la messe. Sept femmes ne peuvent franchir le seuil ... Ce sont donc elles les sorcières !!! et ô surprise ... elles sont toutes femmes de notables ! creative-commons_by-nc-sa_http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

Abessia nous donne une fin bien plus dramatique :
Lorsque les sorcières sont empêchées d'entrer dans l'église, elles insistent, essayent de nouveau, bras dessus - bras dessous, et un force invisible les repoussent et les fait s'envoler : elles s'embrochent sur les grilles qui entourent le cimetière !!!

Dans la version de H. Bousquet : Les gardiennes de la barque_Gruissan_CendB

  • Le conte débute ainsi : "Une fois, il y avait un pêcheur qui s'irritait de voir que, chaque matin, sa barque était mouillée"...
  • Après le faux départ, la sorcière qui mène la barque interroge ses compagnes : "Filles ! une de vous est enceinte ? " et toutes lui répondirent que non. Elle compte pour huit et la barque part. Pour Abessia, c'est une femme qui rit et se croit enceinte. J'ai trouvé plus amusant la réflexion de la sorcière qui mène la barque et devine qu'une d'elle est enceinte.
  • Les sorcières ne peuvent entrer : "Le curé leur dit d'entrer, elle ne purent pas, alors on connut les sept sorcières qu'il y avait au village." J'ai ajouté qu'elles étaient femmes de notables, petite critique envers celles qui se croient si haut placées qu'elles méprisent les gens simples et ont quelquefois le cœur sec et la langue mauvaise, comme les sorcières ...


Les contes sont fait pour être reçus, goûtés et digérés ... à chacun d'y mettre les détails qui lui correspondent (oui ! c'est permis !) à condition de garder la trame et le sens profond du conte tel qu'il est venu jusqu'à nous.

  • Vous trouverez la version du conteur Michel Cosem en ligne ici
  • Une version de Collioure, La barque enchantée, émaillée d'occitan : Vara per un, vara per dos, vara per tres, vara per cuatra, vara per cinch, vara per sis, vara per set. en ligne ici.

...et "entre la poire et le dessert", après la réunion de contes, mais en devisant autour de la table ...

re-cric, re-crac !

Patricia : Morsure de serpent, morsure de souris - conte de Abaye Abekar, entendu lors d'un festival du conte à Limoux, il y a de cela quelques années ...

Une femme pile le mil. Le bruit réveille une petite souris qui sort de son trou terrorisée : elle tourne en rond complètement affolée...

Que faire, je vous le demande : la laisser tourner en rond, affolée ou la faire entrer dans un trou ? - La faire entrer dans un trou ! ... - Bon ! C'est vous qui choisissez ! Mais je ne suis pas responsable de ce qui va arriver !!!

La petite souris sort de son trou, complètement affolée à la recherche d'un autre refuge : elle s'engouffre dans le premier trou venu et elle heurte un serpent python qui faisait tranquillement sa sieste. Et réveiller un serpent python pendant sa sieste, c'est encore pire que réveiller un Corse ... c'est terrible : on s'expose aux pires représailles ...
- Oh ! Où vas-tu comme ça ! Tu ne vois pas que je dors !python_souris_AlexanderShenkar.com_FlickR
La souris tremble de tout son corps ...
- Excusez-moi, Monsieur le Python, je ne savais pas ...
- Tu Ssssais ce qui arrive aux petites souris qui me réveillent ?
- Pitié, Monsieur le Python, je ne le ferais plus !
- Connais-tu la terrible morsure du serpent ?
Et la souris tremble, tremble plus qu'une feuille de peuplier tremble ...

On dit qu'il ne faut pas s'attaquer à un ennemi paniqué et acculé car on ne sait pas de quoi il peut être capable ... vous allez comprendre ...

La souris, secouée par l'instinct de survie, répond effrontément :
- Serpent, tu as trop traîné chez les humains ! Morsure de serpent, morsure de serpent ... Et morsure de souris ? Connais-tu la TERRIBLE morsure de souris ?
- Vraiment ? Le serpent doute, mais se méfie aussi ... on ne sait jamais ... Mesurons nos forces sur le premier qui passera devant le trou. Après vous ...
- Non, après vous, vous êtes le plus grand, et je vous ai dérangé ... Et, pense la souris, au moins pendant ce temps, je pourrais me sauver ...
Finalement, le serpent essaie le premier, et la souris attend dehors pour mieux voir. Un homme passe, le serpent le mord, l'homme blessé se retourne et voit ... la souris ... Il se sent soulagé et rentre chez lui, clopin-clopant, sans s'affoler.
Maintenant c'est au tour de la souris. Le serpent attend dehors, caché derrière un buisson. Un homme arrive. La souris le mord, l'homme se retourne pour voir qui l'a mordu, et il voit ... le serpent !!! Il crie, s'affole, boite, rampe, hurle au secours ...
- Tu vois ! dit la souris ... Tu connais maintenant la TERRIBLE morsure de la souris ... et sans plus attendre, elle part en courant vers un autre trou ...


La photo est d'AlexanderShenkar : Certains droits réservés : PaternitéPas d'utilisation commerciale

souris N&B

Une souris en amène une autre ...



Joris :lion_http://species.wikimedia.org/wiki/Panthera_leo Qui est le plus fort ? ou "L'homme et le lion", Diane Barbara, Illustrations de Jean-François Martin, Actes Sud junior, 2000. Epuisé.
Au pays des pharaons, un lion et une souris vivent bons amis. Jusqu'au jour où son orgueil pousse le lion à se mesurer à l'homme, seule créature plus forte que lui, au dire de la souris. Ce conte a déjà été donné lors du Rendez-vous Conte du 2 octobre 2010 : vous y trouverez le texte dans son intégralité.