Quatrième de couverture :

Les contes ont pour berceau la nuit des temps. Combien de siècles, de pestes, de révolutions, de montagnes et de mers ont-ils traversé avant de nous parvenir ? Les contes sont dans l'âme humaine comme dans leur maison. Ils ont vécu assez longtemps dans l'intimité des êtres pour tout savoir de nos soucis, de nos rêves, de nos désirs. Ils savent ce que vous ignorez. Demandez-leur une réponse aux questions qui vous préoccupent, ils vous répondront. Posez la main gauche sur le livre et formulez votre demande secrète, les yeux fermés.
Prenez un des trois signets-arbres de vie et devenez pêcheur de merveilles en tranchant dans le vif du recueil, au hasard. Il vous désignera le conte qui attendait votre lecture. Puis lisez l'aphorisme qui correspond au signet choisi; il vous précisera la réponse donnée par le conte ou l'habillera d'une lumière inattendue... Écoutez ces voix venues du fond des âges. Vous êtes en bonne compagnie.

Quelques avis éclairés :

Henri Gougaud invente ici le concept du livre de contes divinatoires. En effet, il a recueilli 123 contes initiatiques originaux du monde entier, poétiques, drôles ou profonds, toujours bienfaisants, qui ont chacun quelque chose d’important à dire sur nos vies et sur divers aspects de nos existences.
Trois signets en forme d’arbre de vie (inspirés des gunungan indonésiens) permettent au lecteur de devenir un « pêcheur de merveilles » : il pose la question qui l’occupe, puis « jette » au hasard l’un des trois signets dans le livre, pour découvrir l’un des contes. Après la lecture, il lit l’une des trois phrases de sagesse qui suivent le conte (il lit celle dont le motif correspond à celui du signet choisi). Et ça fonctionne impeccablement, l’antique savoir des contes traditionnels parle aux lecteurs et les fait évoluer !

  • Marianne Costa, le Magazine info : "Le Livre des chemins", (en ligne), 3 décembre 2009.

Les contes sont dans l’âme humaine comme dans leur maison, annonce Henri Gougaud en préambule au Livre des Chemins.
Ils savent ce que vous ignorez.
Partant de ce principe, il nous propose de piocher au hasard, parmi 123 contes du monde entier, des questions à nos réponses les plus secrètes. À la fois un jeu et un beau livre qui regorge d’histoires savoureuses... Ce beau volume relié peut être utilisé comme l’auteur le suggère, pour y chercher la réponse à une interrogation intime. A cet effet, il a eu l’idée d’adjoindre à chaque conte un bouquet de trois maximes, aphorismes ou proverbes, où Walt Whitman répond à Khalil Gibran, où les proverbes africains et turcs s’entremêlent. Trois signets, imités du gunnugan (arbre de vie) des spectacles de marionnettes indonésiennes, permettent de varier la compréhension de chacune des histoires en l’éclairant d’une "morale" particulière. Mais le Livre des Chemins est aussi un recueil riche et dense, à lire d’une traite un jour de mauvais temps pour se réchauffer le cœur.

Ce livre est un jeu, autant qu’un acte de foi. Il m’occupait depuis longtemps, mais je n’osais pas l’écrire. Je voulais que mon rôle n’y soit pas celui d’un auteur d’ouvrage, plutôt celui d’un passeur.Et que ses lecteurs ne soient pas des lecteurs, mais des pêcheurs de merveilles. Je parle de hasard, mais bien sûr je n’y crois pas un instant, pas plus que vous-même n’y croirez quand vous poserez à ce livre les questions qui vous occupent. Je connais ce jeu-là. Méfiez-vous, les réponses peuvent être d’une clarté sidérante.Elles peuvent être aussi inattendues, déconcertantes. C’est que parfois, sous les questions explicites s’en cachent d’autres, plus secrètes, et que les contes sentent. Ils répondent toujours au plus profond.

  • Bruno Bettelheim : «Dans les contes de fées, les processus internes de l’individu sont extériorisés et deviennent compréhensibles parce qu’ils sont représentés par les personnages et les événements de l’histoire.»


L'auteur : Henri Gougaud
Henri Gougaud est écrivain, poète, conteur et chanteur français. Il est né en été 1936, à Villemoustaussou, près de Carcassonne. Il dirige les collections La Mémoire des sources et Contes des sages aux éditions du Seuil.


Sommaire :

  1. Comment Vieux-Père et Vielle-Mère cachèrent le secret de la vie
  2. Le jeune homme qui voulait être scribe
  3. La mère, le fils
  4. Il faut demander à mon père
  5. Lumière
  6. Comment le Diable vint au monde
  7. Rire pour vivre
  8. Un soir, dans l'atelier
  9. Un monde au-delà de nos vieshttp://www.ossiane.net/images/poesieroute.jpg
  10. Le piège
  11. Le cavalier
  12. L'arbre
  13. Le fardeau
  14. Le choix
  15. Zouzia
  16. Le fils reconnaissant
  17. La peur ou la vie
  18. La mauvaise et le fagotier
  19. La sainte sans nom
  20. La foi
  21. Va-t-en
  22. L'homme qui voulait voir la mort
  23. L'homme au manteau vide
  24. Corbeau
  25. Le prince porcher
  26. Le songe vrai
  27. L'invisible
  28. La mouche
  29. Calamité, bénédiction
  30. Confiance en Dieu
  31. Le paradis
  32. La lampe dans la baleine silhouette_en_marche
  33. Bouche cousue, poison mortel
  34. Un désir suffisant
  35. L'attention
  36. L'homme qui n'avait pas la lèpre
  37. La maison en flammes
  38. Le fruit
  39. Le cœur de jade
  40. Baubo
  41. Noir et blanc
  42. Le pèlerin
  43. Le tailleur de pierre
  44. Controverse
  45. Trois poils de loup
  46. La corde de larmes
  47. Vivant-de-Jade
  48. Comment ?
  49. Un jour, chez Ryoben
  50. La bête Norka
  51. La rose bleue
  52. Les trois casseurs de cailloux
  53. Anacuna
  54. L'oiseau de Junayid
  55. Le lièvre et la renarde
  56. Salut !
  57. Un conseil http://mariereveuse.over-blog.com/410-index.html
  58. Le vizir envieux
  59. Le chanteur
  60. Les deux célibataires
  61. Som
  62. Masque d'écorce
  63. Le rêve du bossu-pongo
  64. Marko
  65. Les béquilles
  66. La cisaille
  67. De démon possédé
  68. La fin du monde
  69. Le dernier mot
  70. Les deux amis
  71. Le monstre
  72. La tente et le chameau
  73. Le péché
  74. Le rayon de soleil
  75. La prison
  76. La longue cuiller
  77. La femme stérile
  78. La fille et le monstre
  79. Le prince amoureux
  80. Les deux vies du sultan Mahmoud
  81. Jean sans peur
  82. La jarre fendue
  83. Les trois frères
  84. La couleur de la neige
  85. Le condamné impatient
  86. L'amour des roses
  87. L'homme sans souci
  88. La cité des fous http://mariereveuse.over-blog.com/410-index.html
  89. Le rossignol
  90. Salomon et l'oiseau-mouche
  91. Les deux souris
  92. La bonne question
  93. La canne de Salem
  94. Le maître d'école
  95. L'ange
  96. Patience
  97. Akbar et l'amoureuse
  98. L'anniversaire
  99. Le prince poulet
  100. L'arbre à vœux
  101. Le roi qui n'avait jamais tort
  102. La mangouste et le serpent
  103. Le savant et le capitaine
  104. Le partage
  105. Habra et le lion
  106. Le silence des voleurs
  107. Le présage
  108. Le collier
  109. Les dragons du duc Ye
  110. Le moucheron et l'éléphant
  111. Deux poules
  112. Rien
  113. Devenir meilleur
  114. Le pécheur
  115. Les pantalons noirs
  116. Jean Bouche d'Or
  117. Djinna Nabara et le prince paralytique
  118. Le fermier entre chien et coq
  119. L'essentiel
  120. L'homme-léopard
  121. L'oracle
  122. La haine
  123. La fourmi


Quelques contes à découvrir :

  • Comment Vieux-Père et Vielle-Mère cachèrent le secret de la vie ici et quelques autres contes
  • La mère, le fils ici
  • L'arbre (en ligne) ici* Calamité, bénédiction ou "Les chevaux du destin" ici
  • La longue cuiller est une variante plus facétieuse du conte Zen "L'Enfer, le Paradis" en ligne ici
  • La jarre fendue ou "Le pot fêlé" ici